YOGA, KITE ET GRAND MÉNAGE

Paya Bay

Tout d’abord laissez moi vous décrire comment je me sentais à mon arrivée ici…

Perdue, troublée, triste et vraiment seule seraient les 4 qualificatifs qui décrivaient le mieux mon état d’âme lorsque l’avion dans lequel j’étais assise a touché le sol du Roatan. A 35 ans je me retrouvais devant un grand vide, un énorme trou professionnel, émotionnel et psychologique. J’avais perdu tous mes repères, ceux qui vous donnent envie de foncer dans la vie et de mordre dedans à pleine dent. Qui suis-je vraiment ? Qu’ai-je envie de faire maintenant ?  Que va t-il m’arriver? Où ? Quand ? Comment ? Avec qui et quel argent ?

Au départ oublier mes « problèmes » et fuir l’hiver du Québec étaient les raisons de mon voyage. Cependant suite à la rencontre d’une personne ici, qui se reconnaîtra certainement, j’ai vite compris que cacher mon mal derrière de nouvelles rencontres ou derrière un plexi glass qui était en construction accéléré en moi ne ferait que reporter le travail que j’avais à faire. On m’a plutôt conseillé de focusser sur autre chose : sur MOI.  Merci !:-)

Caroline Gauvin

J’ai donc lâché prise sur vouloir à tout prix rencontrer des assoiffés de kite, de fun et tout ce qui vient avec pour plutôt me ressourcer et écouter mes racines intérieures.  Vous allez me dire, pfff facile quand on est au paradis, qu’on se fait dorer au soleil et que partout où l’on regarde le paysage est encore plus magnifique que là où l’on regardait juste avant!! Hey bien je vous répond : Ohhh que non, quand on se sent seule, qu’on soit n’importe où dans le monde, on a qu’une seule envie c’est de booker un billet d’avion et de revenir à la maison. Mais pourquoi ? Pour revenir au même stade qu’avant ? Il n’en était pas question.

Paya Bay

Me voilà donc en train de vivre au jour le jour une des plus belles expériences de ma vie avec MOI MÊME sur l’île du Roatan au large des côtes du Honduras. Un petit paradis de 60km par 8km qui me permet de retrouver mon vrai sourire, celui qui était enfoui quelque part je ne sais où pendant plusieurs mois. J’exagère ? Non, mes amies les plus proches vous le diront. Je pensais bien être heureuse, mais quand je suis tombée, je suis tombée de beaucoup plus haut que je ne pensais. C’est facile de se cacher derrière un faux mur, et surtout de se mentir à sois même, ne l’avez vous pas déjà tous fait ?

Caroline_Gauvin_rotan

Ceci dit, trois jours après mon arrivée ici à PAYA BAY je me suis forcée à assister à la séance de yoga de 7h am. ‘’Come on’’ je suis quand même en vacance…un cadran vraiment ? Laissez moi vous dire qu’à mon réveil ce matin là, j’étais loin d’imaginer que je me lèverais à tous les matins à 6h30 depuis. J’y ai découvert la plus belle façon de d’entamer la journée : commencer par un « meeting » avec soi-même.

Caroline Gauvin_yoga_Paya Bay

L’hôtel PAYA BAY offre deux sessions de yoga par jour, une à 7h am et une autre à 16h30 sur la plus belle plateforme de yoga que je n’ai jamais expérimentée à ce jour. Un pavillon à aires ouvertes de 1200 pieds carrés au beau milieu de la nature sur l’un des points les plus élevés de la propriété. La vue est à couper le souffle. Ne vous demandez pas pourquoi je me suis mise au yoga assidument ici. Tous les éléments sont rassemblés, en plus d’avoir une super Yogi. Namaste Brooke !! 🙂

Paya bay_roatan

Un peu de paddle board, de la photographie, de l’apnée, un bon livre et beaucoup de temps pour aseptiser mes pensées sont mes granules naturelles.

Caroline Gauvin_Paddle board_Roatan

Je n’ai quand même pas mise de coté complètement ma dose d’héroïne journalière. Le vent se lève la majorité du temps vers 14h et souffle jusqu’à ce que le soleil se couche. Cela nous donne ainsi quelques heures pour faire virevolter nos voiles sur un plan d’eau pratiquement désert. Seulement moi et quelques curieux qui apprennent la magie du sport avec KITTESURF ROATAN (l’école de Marilou Lavallée et Chris Berg). Inutile d’amener vos petites voiles, j’utilise ma 12m et ma 9m depuis mon arrivée!! Ce n’est pas le Brésil mais à seulement 5h de vol je vous dirais que Cuba peut aller se rhabiller !!

Caroline Gauvin_Zeeko

J’ai eu la chance, la semaine dernière de croiser la talentueuse photographe ODETA VAITKUNAS qui en principe se perfectionne en photo portrait, mais qui pour un instant a bien voulu se lancer un défi et se transformer en photographe sportif.

Caroline Gauvin_Zeeko

Caroline Gauvin_Zeeko

Et pourquoi pas une séance de yoga avec Marilou pendant qu’on y est !! Merci RIP CURL, pour cette coïncidence de couleurs ! Et s’en était vraiment une !! Deux jumelles de maillots !

Caroline Gauvin_Marilou Lavallee

J’ai aussi accompagné un groupe en montagne avec le guide de l’hôtel, Fernando de son prénom. Une heure et demie pour atteindre le plus haut point de cette partie de l’île et y contempler son panorama. Ça en valait vraiment la peine.

Hiking_roatan

Comment ne pas se sentir au top après un gros effort physique et tomber sur ce paysage !!

HIking_Roatan

J’en viens à écrire avec ma petite histoire, qui sera certainement banale pour certain mais assurément bénéfique pour d’autre, que dans la vie jamais rien n’arrive pour rien. Être attentif aux coïncidences et aux rencontres que celle-ci place sur notre chemin ne peut que nous rendre service. Ces dernières années j’avais dessiné à main levée mon avenir et j’étais convaincu que j’avais besoin de cette toile parfaite pour être heureuse. Chaque coup de crayon non planifié, chaque petit trait dépassé j’était déçu. A-t-on vraiment besoin que tout soit parfait ? La job, le chum, les amis, la famille, les apparences ? Après 18 jours au Roatan j’ai décidé de lancer tout ce qu’il y a de meilleur en moi dans l’univers afin que le futur se dessine par lui même.

J’ai compris aussi que *Les pensées mènent aux sentiments, les sentiments mènent aux actions et les actions mènent aux résultats. Pour arriver aux résultats extérieurs il faut d’abord nettoyer son intérieur. Je n’y avais jamais vraiment pensée, je croyais que ce n’était pas pour moi que j’étais au dessus de tout ça…

Merci Marilou, Merci Daniel, Merci Brooke, Odeta et Paya Bay vous avez été une équipe de ménage extraordinaire.

Caro

Caroline Gauvin_Marilou Lavallee

*Phrase tirée du livre Les secrets d’un esprit millionnaire, par T.Harv Eker (livre qui s’est d’ailleurs placer sur mon chemin par hasard ici)

www.zeekokites.fr

www.ripcurl.com

www.dakine.com

Commentaires

  1. Pascal a écrit:

    Très bon et très inspirant 🙂
    merci

  2. Isabelle a écrit:

    Magnifique et inspirant comme récit! Explorer et me découvrir « MOI » m’a aussi sauvé la vie! J’adore cette réflexion « Les pensées mènent aux sentiments, les sentiments mènent aux actions et les actions mènent aux résultats »

  3. rousselet a écrit:

    Le voyage intérieur est sans fin et apporte découverte et joie quotidiennes.

  4. louis a écrit:

    Bonjour , a toi Carolyne , bravo d’avoir fait ton grand menage a 35 ans , tu grandira mieux certain dentre nous ne le font jamais , moi cest la venue de mes ptit jumeaux dudes ! qui m’a fait faire mon menage , ca ete parfois tres douloureux mais la la vague s’annonce tres belle et plein de surprise !

    super bo ton reportage !

    ride on !

    Louis , Romeo et Matisse (:

Trackbacks

  1. […] Lisez l’article de Caroline en suivant ce lien: YOGA, KITE ET GRAND MÉNAGE […]

Exprimez-vous !

*