VidaBoa, une pousada très sympa

A notre arrivée au Brésil notre première destination était URUAU  à environ 1h30 au sud de FORTALEZA. Après avoir manqué notre connexion à SAO PAULO, car pour ceux et celles qui  n’ont encore jamais eu la chance de mettre les pieds au paradis du kite, vous devez savoir que le trajet Montréal/Fortaleza prend un minimum 20h de voyagement en tout et partout avec 2 escales minimum. Pour notre part nous avions une escale à New York et une autre à SAO PAULO. Ceci-dit, suite à l’attente aux douanes de SAO PAULO qui fût interminable nous avons manqué notre connexion pour FORTALEZA, ce qui nous a donc amené à arriver de nuit à la Pousada VIDA BOA.

Malgré notre arrivée tardive, Bruce, le propriétaire de la pousada nous a accueilli à bras ouverts, ensuite dirigé vers notre petit bungalow et nous a gentiment fait faire le tour du propriétaire.

 

Ce n’est cependant que le lendemain matin à la lueur du jour que nous avons vraiment pu voir les couleurs vives des mûrs de VIDA BOA. Un site enchanteur, avec 6 petits bungalows indépendants, tous muni d’un lit double, quelques uns d’un lit simple en plus, certains équipés d’une cuisinette et chacun leur propre salle de bain privée. Si vous voyagez seul, 6 chambres indépendantes sont également à votre disposition pour moins cher. On y retrouve aussi une piscine centrale, un coin hamacs paisible idéal pour faire la sieste entre 2 sessions de kite et un palapa ouvert sur le jardin d’eau, là ou tous les gens se rassemblent entre 7h et 9h30 le matin pour prendre le petit déjeuné.

À 5 minutes de marche de la lagune et de la mer, VIDABOA vous offre le choix de ‘’rider’’ du flat ou de la vague. Amateurs de ‘’strapless’’ attention, ne vous emballez pas trop vite car ce ne sont que de petites vagues un peu désordonnées, par contre vous pouvez profiter d’un terrain de jeux à perte de vu. La lagune elle, pourrait vous semblez à prime à bord trop petite, mais lorsque tout le monde y met du sien, c’est-à-dire que chacun attend son tour après avoir fait une ‘’tack’’ ou deux ainsi que son truc ont s’habitue.  Croyez nous, on devient bien vite ‘’addicted’’ à ce petit étendu d’eau. Le vent souffle entre 15 et 25 nœuds presque tous les jours, prenez note que celui-ci est toujours à son apogée le matin, redescend un peu sur l’heure du midi et remonte en fin de journée. Ce qui vous donne amplement le temps de relaxer, diner et faire un petit ‘’roupillon’’ entre vos 2 sessions. De plus, tous les soirs en arrière scène de la lagune, le soleil vous livre un spectacle de lumière incroyable. La journée se termine donc en beauté sur le bord de l’eau, avec de nouveaux ami(e)s une CERVEJA ou un CAIPIRINHA à la main. LA VIDA BOA!!! :-)))

VIDABOA vous offre aussi l’oportunitée de visiter 2 autres spots de kite non loin de URUAU, BARANOVA et PARAJURU. A notre grand bonheur nous avons eu l’occasion d’aller passer une journée à BARANOVA, toute la gang à bord du fameux autobus rouge!! 🙂

Après avoir passée une semaine complète l’équipe OUIKITE est vite tombé sous le charme de cette pousada, de son propriétaire Buce, sa femme Vandete ainsi que de leurs 2 charmantes petites filles Lanna 3 ans et Tahis 5 ans, nous leurs disons donc un GROS MERCI et à TRÈS  BIENTÔT !!

LA PETITE HISTOIRE DE VIDABOA

C’est en 2003 après un long voyage de 2 ans que Bruce a fait la découverte de URUAU. Débarqué dans ce petit village avec seulement un sac à dos sur les épaules, cet ancien menuisier de profession a vite été charmé par le paysage et ses habitants. N’ayant pas la moindre idée qu’un jour cet endroit deviendrait extrêmement convoité par les kitesurfers, Bruce décide d’acheter un petit terrain de 500 mètres carrés,  »c’était un trou dans le sable » nous a confié Bruce, pour éventuellement peut-être y construire une maison qu’il pourrait habiter ou revendre au besoin. Suite à sa transaction cette année là, il repart pour la France et ce n’est que 2 années plus tard qu’il revient pour amorcer la construction de ses 2 premiers bungalows. Avec l’aide de plusieurs locaux brésiliens, VIDABOA prend forme petit à petit au fil des années. Au départ la pousada était fréquentée que par des touristes Brésiliens, et de fil en aiguille après que Bruce eut appris à faire du kite et décidé d’offrir également des cours, les touristes d’un peu partout dans le monde ont fait leurs arrivés. Évidement la majoritée d’entre eux sont français vu la publicité de bouches à oreilles de la famille et ami(e)s de Bruce. Aujourd’hui des gros noms de la scène du kite tel que YOURI ZOON, BRUNA KAJIA et plusieurs autres viennent passer plusieurs semaines par année dans la lagune de URUAU pour s’y entrainer.

Voici quelques photos de avant et pendant la construction de la pousada  :

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur VidaBoa visitez le : www.vidaboa-bresil.com

Commentaires

  1. TheWhite a écrit:

    Beau et bon review de la pousada, ca donne le gout d’aller y faire sont tour!
    Thum’s up OuiKite!

Exprimez-vous !

*