Surf Expo: l’envers de la passion

par Jean-Sebastien Rochon

Lorsqu’on s’investit corps et âme, quand on obsède sur un mode de vie, une activité, un sujet en particulier, quand on y dédit son quotidien, quand c’est viscéral…on parle d’une passion. Une passion qui peut parfois nous causer des embûches, nous mettre dans le pétrin, nous éloigner du rationnel, briser des coeurs, nous centrer sur nous-mêmes… C’est tout de même cette passion qui nous tient allé, qui nous donne cette rage de vivre, ces frissons, cette adrénaline. C’est cette passion qui nous fait méditer à notre insu, qui nourrit notre intellectuel et qui contribue à bâtir une vision critique sur ce qui nous entoure. C’est cette passion qui nous distinct de ceux qui n’en ont pas. Pour nous c’est le kitesurf, pour d’autre c’est collectionner des timbres ou encore frapper une balle sur un 18 trous. Cependant, on oublie souvent que derrière toute passion se cache un monde palpable d’offre et de demande. Si la demande baisse, le marché flanche, la production cesse et l’exercice de la passion se complique. Je consacre donc cet article à l’envers de la pratique kitesurf, à ce qui fait en sorte que nous puissions pratiquer cette passion.

Quand on pense au monde des affaires entourant le kitesurf, le Surf Expo est sans aucun doute l’évènement de choix pour toute boutique et école de kite. Ne s’arrêtant pas qu’aux sports de voile, le Surf Expo rassemble tous les champs d’intérêt nautiques: wakeboard, surf, stand up, plongée sous-marine, lignes de vêtements, accessoires aquatiques, etc… Cette convention donne l’opportunité aux détaillants d’avoir un contact direct avec chaque représentant des compagnies avec qui ils font affaires, en plus d’avoir un coup d’oeil exclusif sur les produits de la saison à venir. C’est donc à Orlando, en Floride, que le rassemblement eu lieu cette année. Le tout débuta par une journée d’essaie de Stand Up Paddle board en compagnie des plus grands: Jimmy Lewis, Blair Hamilton et Dave Kalama entre autre. Plus d’une centaine de planches étaient à la disposition de tous et plusieurs échanges se faisaient avec les concepteurs des produits. Fiches techniques, propriétés de chaque article, recommandations de la part des pros, tout y était. Les légendes devenaient amis et le mode de vie inaccessible semblait être à porté de la main.

Les journées suivantes se déroulèrent au centre de conventions d’Orlando. Submergés par tous les kiosques, on se sent au coeur de ce qui nourrit notre passion. Ce fût pour moi l’opportunité de discuter avec ceux qui s’y consacrent justement à temps plein. Je leur ai demandé comment faisaient-ils pour ne vivre que de ça, pour avoir un revenu suffisant, un semblant de vie stable pour certains… Tout dépendant du poste qu’ils occupaient, plusieurs d’entre eux avaient un horaire assez standard à ma grande surprise. Alors que pour d’autres, la priorité était mise sur leur carrière de ‘‘rider professionnel’’ se faisant autour du monde. D’une compagnie à une autre, les discussions variaient du genre personnel au domaine des affaires.

Par la suite, chaque journée se terminait pas une sortie dans les bars avec ces mêmes icônes qui nourrissent jour après jour notre envie de poursuivre ce qui nous allume.

Suite à ce voyage d’affaires, j’en conclue qu’un évènement comme le Surf Expo nous ramène les pied sur terre. On y voit des compagnies en pleine expansion, ainsi que d’autres qui restent dans l’ombre. Après tout, au delà de la passion, du ‘‘feeling’’, du ‘’buzz’’ que ça nous procure, il n’en reste pas moins qu’une industrie gérée par des gens comme vous et moi. Suite à avoir été mis en contact avec cette autre facette du kitesurf, j’en retire une envie encore plus intense de faire partager à d’autres la passion que je vis maintenant. Il suffit d’être au bon endroit au bon moment j’imagine… Alors, à quand votre prochain cours de kite?

Jean-Sebastien Rochon

Exprimez-vous !

*