RED BULL KITEFARM par Alex Arseneault

KiteFarm_Ouikite_Alexarseneault08

Les 14 et 15 Février dernier se tenait le Red Bull Kitefarm à Régina en Saskatchewan. Le Red Bull Kitefarm 2015 est le tout premier championnat de course d’endurance en snowkite en Amérique du Nord. Prêt d’une centaine de participants étaient attendu pour l’événement qui se déroulait sur un immense champs vallonné où l’on retrouve une vieille grange qui sort tout droit d’un film d’Hollywood! Bref, un endroit mythique pour la pratique du snowkite, mais il manquait une chose: La neige! Étant donné que les vents sont souvent présent dans cette région, la neige ne s’accumule pas dans les champs, on se retrouve avec une surface très dure et des hautes herbes qui dépasse de partout. En faite, on a presque droit à un parcours à obstacles en plus d’une course d’endurance!

KiteFarm_Ouiite_AlexArseneault

Le vendredi soir se déroulait les inscriptions officiels et la remises des dossards à l’hôtel. Par la suite, tout le monde était invité à se rendre sur les lieux de l’événement pour la cérémonie d’ouverture. Un feu de camps, des feux d’artifices et sans oublier le sacrifice d’une planche de kite pour le Dieu du Vent.Je pense qu’on y est allé un peu fort avec les offrandes au Dieu du vent, car samedi des vents allant jusqu’à 40 nœuds nous attendait en fin d’avant midi avec une température qui oscillait dans les -37˚C ! Jusque là, pas de problème, étant bien habillé et un fervent amateur de vents forts je savais que c’était avantageux pour moi… Mais 30 minutes avant le départ, un épais blizzard est venu compliquer les choses. La course a donc été reporté au lendemain pour des raisons de sécurité puisqu’on n’y voyait rien… Nous sommes donc allé se réchauffer et se reposer pour le lendemain. La tempête à continuer jusqu’à tard dans la nuit…

KiteFarm_Ouiite_AlexArseneault04_modifié-1

KiteFarm_Ouikite_AlexArseneault02

KiteFarm_Ouikite_AlexArseneault03

Le Dimanche matin les prévisions nous laisses croire à une journée parfaite, 12 à 20 nœuds, ensoleillée…. Mais je constate qu’il n’y a ni vent, ni soleil!! Plus la journée avançait et moins nous étions optimistes.. Le départ prévu pour 11h am a été retardé en après midi. Étant le premier événement du genre en Amérique du Nord, la logistique n’était pas à son apogée, il y avait un certain manque de communication et de préparation au sein de l’organisation. À 13h20 l’heure officielle du départ est dévoilé, il se fera à 14h! À ce moment j’étais en train de dérouler mes lignes.. Vous allez me dire: pas de panique, il te reste 40 minutes… Le problème, c’est que la ligne de départ est situé à 1.5km UPWIND de l’aire de décollage, dans 6 nœuds de vent. Je suis donc parvenu à rejoindre le point de départ en 35 minutes en utilisant stratégie et précisons de pilotage!

Competitors - Action

Photo :Dale Tidy/Red Bull Content Pool

Malheureusement, beaucoup de participants n’ont eu cette chance et ont manqué le départ…

C’est donc vers 14h le Dimanche 15 Février, dans des vents extrêmement léger (6 à 10 nœuds), que le RedBull Kitefarm a débuté. Les premières minutes de la course était les plus cruciales et les plus risquées. Nous étions près de 80 athlètes a se précipiter tout droit  »Downwind » sur 1.5 kilomètres, dans des vents si léger que les voiles avaient peine à tenir dans les airs. J’ai donc réussi à me frayer un chemin en loopant à plusieurs reprises ma Best TS 15m. J’ai eu chaud à certains moments lorsque le kite de certains adversaires tombait littéralement dans mes lignes ou accrochait mon aile, mais je suis parvenue à me sortir de ce chaos sans trop d’embûches. Ayant passé le premier checkpoint, nous devions passer en travers un ruisseau gelé avec beaucoup de hautes herbes et de quenouilles. C’était l’étape culminante où tout pouvait arriver! La zone en question étais située un peu sous le vent d’un secteur boisé, il fallait donc garder notre aile bien haute sinon c’étais la dévente..

Competitor - Action

Photo :Dale Tidy/Red Bull Content Pool

J’ai réussi sans trop de difficulté à passer en travers cette zone durant les 3 tours que durait la course. Toutefois, je me souviens qu’au deuxième tour, ils étaient près d’une vingtaine immobilisés avec leurs ailes au sol. Il fallait donc prendre garde aux lignes de chaque participants qui se trouvait au sol! Après avoir parler à plusieurs d’entre nous, beaucoup sont restés coincé dans cette zone pendant 10 à 45 minutes.

Les checkpoints suivants étaient la partie ou nos cuisses allaient chauffer! Près de 5 km de Upwind intense. Le vent était plus stable, ceux munis de ski et de grosses voiles à caissons en ont profité pour prendre de l’avance. Finalement, après 3 tours dont plus de 20 kilomètres parcouru, j’ai franchis la ligne d’arrivée en complétant le parcours avec succès. Je me suis classé 31e au total et 10e dans ma catégorie (Snowboard). Le Québec se démarque donc avec une première et deuxième position sur le podium de la plus grande course d’endurance en Amérique du Nord. Bravo à Simon Gill qui a dominé cette course et qui ira nous représenter au Redbull Ragnarok en Norvège en Avril prochain!

Competitors - Lifestyle

Photo :Dale Tidy/Red Bull Content Pool

Pour finir, le Redbull Kitefarm fut une très belle expérience remplis de gens passionné du sport. Le parcours unique de cette course à la fois technique et extrême, nous donnes des sensations fortes ainsi que des revirements de situation inattendu que Redbull sait nous offrir! Je souhaite longue vie à cette compétition qui nous offre une belle opportunité de se démarquer, ainsi qu’offrir au snowkite une visibilité à travers le monde. Je tiens à remercier sincèrement Bestkiteboarding pour m’avoir permis de vivre cette aventure. Vous savez, au delà des voiles, des planches et de tous les produits qu’une marque peut nous offrir, il y a aussi une grande équipe qui sait faire avancer ce sport.. À ce jour, je ne peux qu’être fier de faire partie de l’équipe Best!

Alex Arseneault

KiteFarm_Ouikite_Alexarseneault07

 

KiteFarm_Ouikite_AlexArseneault06

KiteFarm_Ouikite_AlexArseneault01

Red Bull KiteFarm POV Experience from Alex Arseneault on Vimeo.

Exprimez-vous !

*