On a tous nos raisons pour voyager

Cabarete JS Rochond

 

On veut découvrir le monde, se ressourcer, relaxer, briser la routine, se mettre au défi. Pour ma part, j’ai commencé à voyager pour faire du kite, et jusqu’à maintenant, cette passion m’a fait découvrir bien plus qu’un sport extrême. Mon envie de partir et de vivre que de ma passion s’est encore plus développée et maintenant, je la partage en photographie et en l’enseignant

Cabarete JS Rochon

 

Au travers du kitesurf, j’ai découvert mes capacités physiques, du courage, de l’ambition, de l’adrénaline et une passion. En voyageant, je découvre mes capacités intellectuelles, comment survivre, j’ouvre mon esprit, j’expérimente, j’écoute, j’observe, je ressens et je vis. L’ensemble de ces deux principes fait en sorte que je puisse m’identifier à plusieurs choses, à un lifestyle, à des valeurs, à des gens. Le kitesurf est en fait mon excuse, ma raison pour partir découvrir le monde. Cependant, je pense qu’aucun autre sport n’aurait pu me mener aussi loin. Pour certains c’est le vélo, pour d’autres le patinage artistique… Pour moi, c’est le kitesurf

Cabarete JS Rochon

 

Maintenant, où est-ce que tout cela a commencé?

 

Pour moi, ce fut à Cabarete, en République Dominicaine. Mon intention était de partir en mai 2013 et ensuite m’envoler au brésil en septembre, pour enfin finir au Honduras en mars 2014. Heureusement, et oui je dis bien heureusement, mes plans ont changés, ma boussole s’est brisée, et je me suis retrouvé dans une aventure complètement farfelue, intense, mais nécessaire.

Cabarete JS Rochon

 

À Cabarete, j’y ai découvert plusieurs types de personnes : des plus aimables aux plus détestables, certains simplement intéressants, et d’autres complètement fascinants. Ce genre de situation, j’appelle ça un choc humanitaire, semblable au choc culturel, mais d’autant plus personnel comme impact.

 

Cabarete est donc un lieux de rencontres pour des centaines de voyageurs les plus intéressants les uns que les autres. Et parmi ces voyageurs, ont y retrouvent ceux qui débutent ce mode de vie, ceux qui viennent y prendre une pose, et ceux qui viennent s’y poser. Cabarete m’a permis non seulement de pousser mes limites en kitesurf, mais aussi mes limites personnelles.

Cabarete JS Rochon

Au travers de ces photographies, vous y trouverez différentes personnes, différents modes de vie, différents états d’âmes, différents rêves, et une sincère authenticité de ma part et de celle de ceux photographiés.

Comme je dis souvent à moi-même : « Enjoy the ride et attache ta tuque! »

JS

 

Exprimez-vous !

*