Archipelago par Alex Arseneault

Alex arseneault_Ouikite

On parle souvent des Iles-de-la-Madeleine comme étant les Caraïbes du Québec. On y retrouve notamment des paysages uniques, tels que les falaises rouges et les maisons colorées. N’oublions pas les insulaires qui sont tous plus accueillants les uns que les autres.  Comme les vraies Caraïbes, on y retrouve une saison des ouragans ou plutôt «restes d’ouragans». Les vents forts débutent habituellement vers la fin août et ce, jusqu’en novembre, voire même décembre.

Alex_Romain_Ouikite

Lors des dernières journées du mois d’août, la «vibe» des Îles changent. Les touristes quittent, alors qu’on voit un grand nombre de kitesurfeurs et de véliplanchistes nord-américains arriver les uns après les autres. Nous y étions Félix, Romain, moi et ma copine Cynthia, du 24 août au 7 Septembre pour en profiter! On s’y retrouve comme une grande famille pour profiter des conditions, parfois extrêmes, que nous offre l’archipel.

Cynthia_OuikiteFelix Kicker_OuikiteDurant notre séjour, on a eu droit à une Rose des vents complète. Les vents du nord, d’ouest et d’est nous apportent généralement des vents forts, mais ceux-ci sont cependant plus froids et ils sont généralement accompagnés d’un ciel gris. Lorsque les vents tournent au sud, ils nous donnent alors du temps ensoleillé et beaucoup plus chaud, à la grande joie des filles! Nous avons eu des vents très forts (70 à 80 km/h) à plusieurs reprises, avec beaucoup de pluie et des températures fraîches, ce qui a démotivé les plus frileux. Je me souviens, entre autre, d’une journée où nous étions que quelques uns dans l’eau près du Vieux Couvent à Havres-aux-Maisons, alors qu’il pleuvait à en avoir mal au visage ! Nous avions toujours un plan en tête, comme celui de construire un «kicker».  Après presque 2 jours de recherche de matériaux et une demi-journée de construction nous l’avions enfin notre «kicker» ! Malheureusement, les conditions n’ont pas étés optimales pour l’utiliser, car les vents étaient trop forts ! À suivre l’an prochain…

Les jours de vents plus légers nous ont permis de se remettre de nos ecchymoses et pour Romain de voler en parapente ! Ce dernier a récemment fait l’acquisition d’une voile et avec de la pratique, il en est venu à faire de beaux vols à raz-de-falaise. Le parapente est un beau complément au kite puisqu’il requiert peu de vent.

Romain Barachko_Ouikite

Dans les «Highlights» du trip, on retrouve la session de fou à la plage de la Martinique, où  j’ai fait mon plus haut saut dans des vents de 40 nœuds (cliquez ici pour voir le vidéo). On y retrouve également Romain qui saura toujours nous surprendre avec son style unique et ses manœuvres un peu plus «Old School». Pour sa part, Cynthia s’est improvisée photographe en passant plusieurs heures derrière la caméra, ce qui nous a tous permis d’en retirer l’avantage. Son « Highlight » du voyage, sa première session en mer. Enfin, Félix qui nous pêche un homard géant en kite ! Nous étions alors à Pointe-aux-Loups, un spot de Flat de catégorie olympique (lagune), lorsque Félix, les pieds ancrés dans ses «boots» à environ 3 mètres de la plage, s’exclame : « Hey, il y a un crabe géant juste à côté de moi, attendez, je le sors de l’eau» On s’attend à ce qu’il nous sorte un crabe moyen, ce qui est fréquent dans les lagunes. Ce dernier enlève donc sa planche et nous sort, non pas un crabe, mais un Homard bleu de plus de 6lbs! « Ah ben Tab*****!» Moment euphorique pour tous ceux présents ! Après plusieurs photos avec la bête, nous l’avons remise à l’eau un peu plus loin.

Felix Gourdeau_Ouikite2

DCIM100GOPRO

Malgré ses vents forts qui se font sentir dès le début septembre, les Îles restent une destination de choix pour les gens désirant débuter ou persévérer dans ce sport. Avec ses lagunes peu profondes, son grand choix de « spots » et sa diversité des plans d’eau, les Iles sauront vous satisfaire peu importe votre style et votre niveau.

 

En résumé, bien que les températures aient été un peu plus froides et grises cette année, les Iles ont tout de même livré la marchandise une fois de plus. Ce fût un voyage bien rempli avec la grande famille des kitesurfeurs du Québec.

Alex Arseneault2_Ouikite

Article : Alex Arseneault

Photos : Cynthia Demers

Felix Gourdeau2_Ouikite

 

Arc-en-ciel Marina HAM

Exprimez-vous !

*